Page d'accueilQui sommes-nous ?L'édition actuelleLes expositions 2011L'histoire des chapellesRevoir

Les expositions 2011:

Yveline Abernot

Adèle Bessy

Claude Bituzzi

Jean-Pierre Blaise

Paul Bloas

Pierre Dault

Denis Delaune

Eva Demalrelatrous

Alain Gauthier

Mohammed Idali

Benoit Kuhn

Valérie le Blevec

Michel le Bourhis

François-Nicolas L’Hardy

Gérard Lhériteau

Ingrid Raasch

Xavier Vasseur

Général:

Page d'accueil

Plan du site

Contact

Adresse

Ingrid Raasch)

L’état de peindre – une aventure intéressante Non consciente du pourquoi, touché par les mouvements, par les lumières, par les couleurs dans mes environs, suggéré par l’esthétisme des structures et reflets, loin de vouloir frapper ou choquer, loin du pouvoir de la photo, et jouer avec les hasards. Je ne pense pas être dans l’abstraction, je ne désire pas non plus reproduire l’apparence du monde, mais simplement poser une émotion, un désir, un souvenir dans le spectateur, transférer une émotion artistique. Réussir cela est une récompense. Traduire l’esthétique et l’émotion pour tous est impossible heureusement. Technique Aucun discours savant, pas de justification, l’image sentimentale intérieure à reproduire est au
centre de la réflexion. Quelle technique, quelle chimie employer ?
Les transparences, je les trouve dans les techniques des émulsions à l’oeuf ou dans la technique du glacis, des couleurs en poudre broyée, dans les vernis, les superpositions de
couches fines pour les couleurs opaques, avec les poudres de la caséine ou de la gomme arabique soit en émulsion avec de l’eau, de la colle ou des huiles. Structures suggérées avec
du papier, sable, filasse, herbes, etc.
Je désire obtenir une ambiance et je travaille aussi longtemps que nécessaire, même si cela dure un ou quelques mois, ou je détruis si je ne parviens pas.

L'artiste expose à LOCMARIA (Plabennec)